Chiner en Franche-Comté

Connue pour sa ville de Besançon et son impressionnante citadelle, sa ville de Belfort, surnommée la cité au lion, mais aussi pour le ballon d’Alsace ou la saline royale d’Arc-et-Senans, la Franche-Comté vaut la peine d’être arpentée ! Pour explorer cette belle région, partons à la découverte de ses vide-greniers et de ses brocantes.

Le quartier des Tanneurs et la Collégiale Notre-Dame de Dole
CC BY-SA 3.0 Cjulien21

Le quartier des Tanneurs et la Collégiale Notre-Dame de Dole

Quai Vauban à Besançon
CC BY-SA 3.0 Ludovic Péron

Quai Vauban à Besançon

La Franche-Comté au rythme des brocantes

Dans le Doubs, l’événement majeur à ne pas rater est le grand marché aux puces de Montbéliard, organisé en juin, dans le Parc des Miches, auquel assistent 200 exposants professionnels et particuliers.

Mais c’est surtout durant les festivités de Noël qu’il vous faut passer par Montbéliard car le marché de Noël de la ville a été élu plus beau marché de Noël de France en 2016 et rend la ville féérique.

La ville de Pontarlier accueille également un grand vide-greniers mensuel chaque dernier dimanche du mois. Il ravit les chineurs du Doubs comme ceux de la Suisse frontalière.

Pour les chineurs qui passeraient par le Jura, nous vous conseillons de faire un tour au SolidarBroc de Dole, le premier week-end de septembre, dans le parc des expositions.

Les amateurs de paysages se rendront au marché hebdomadaire de Clairvaux les Lacs, à quelques encablures de la Suisse et de son grandiose lac Léman.

Enfin, les mélomanes pourront se ressourcer à la brocante musicale Zic à Brac. Entièrement dédiée aux instruments, elle se tient dans la ville de Saint-Claude.

De passage dans la Haute-Saône, ne manquez pas la brocante mensuelle de Vesoul, le 3ème dimanche de chaque mois, place Pierre Rénet. La foire de Saint-Loup-sur-Semouse fin mars est également réputée avec ses 160 exposants professionnels.

Les amateurs d’objets artisanaux trouveront leur bonheur dans le marché / vide-greniers de Bourguignon-lès-Morey, entièrement dédié à l’artisanat franc-comtois.

Pour ceux qui passeraient près de Belfort, à la limite de la frontière suisse, il est recommandé de faire une halte aux puces de Belfort, chaque premier dimanche du mois sur la place d’armes, au pied de la cathédrale Saint-Christophe.

Enfin, au sud-ouest de Belfort a lieu le marché aux puces d’Eguenigue qui accueille environ 200 exposants tous les 15 août.