Déco

5 Fauteuils Design Confortables et Cultes

Considérés par les amateurs comme de véritables icônes, leurs silhouettes sont parfois si connues qu’elles symbolisent à elles seules le Design. Nous les avons croisés dans de nombreux films, ils ont inspiré des générations de Designers, leurs assises sont souvent une invitation à la détente : petite sélection des 5 fauteuils « Must have » du design contemporain.

© Michael Graydon
Armchair RAR en vintage, édition Herman Miller en fibre de verre
© epoq

Armchair RAR en vintage, édition Herman Miller en fibre de verre

Fauteuil à bascule « Armchair RAR »

  • Designer Charles et Ray Eames, Edité chez Vitra

Imaginé par le couple Charles et Ray Eames, qui marquèrent durablement le design mobilier et l’architecture du 20ème siècle, le Rocking Chair Eames Armchair - RAR (pour Rocking Armchair Rod base) est un incontournable. Charles et Ray Eames le crée en 1948 avec le désir d’utiliser la résine de polyester et la fibre de verre pour créer une coque en une seule pièce. Le fauteuil rencontre un vif succès en 1950 lorsqu’il est présenté au concours « Low Cost Furniture Design » du Museum of Modern Art de New York. Il est alors édité par la société Herman Miller jusqu’à la fin des années 70.

A partir des années 80, le fauteuil RAR est produit en polypropylène. Parallèlement à la production Herman Miller basée aux Etats-Unis, une autre maison d’édition, Vitra, produit des modèles en Europe à partir de 1972.

Le fauteuil Rocking chair RAR est toujours édité par Vitra. La version sur pieds existe avec deux piètements différents : le modèle DAR avec un piètement en aluminium chromé, le modèle DAW pour la version aux pieds en bois.

  • Fauteuil Armchair RAR neuf : Selon les configurations à partir de 519 €.

  • Cote du fauteuil Armchair RAR occasion / vintage : Selon l’état du piètement et de l’assise entre 600 € et 2 000 € pour les premiers modèles en résine polyester et fibre de verre édités par Herman Miller aux Etats-Unis.

© Vitra
© Vitra

Fauteuil Lounge Chair

  • Designer Charles et Ray Eames, édité chez Vitra et Herman Miller

En réinterprétant le fauteuil club traditionnel anglais, Charles & Ray Eames lancent avec l’éditeur Herman Miller en 1956 un véritable « best-seller » avec plus de 6 millions d’exemplaires vendus à ce jour.

Il existe deux éditions officielles, l’une Américaine chez Herman Miller, et l’autre Européenne chez Vitra. Les appellations exactes sont « Lounge 670 » et « Ottoman 671 » pour son assise repose-jambes complémentaire. Les deux éditions se différencient par la forme de leur piètement et le montage du dossier. Le piètement de la version Herman Miller est notamment plus arrondi et plus travaillé en finition.

Fabriqué originellement avec une structure en contreplaqué de palissandre, lustrée et moulée, garnie d’épais coussins en cuir rembourrés de plumes, le Lounge Chair 670 est l’un des fauteuils les plus confortables du marché.

Pour les chineurs et experts, notons qu’il y a eu dans les années 70-80 deux autres licences officielles Herman Miller auprès de deux fabricants européens :« Mobilier International, 162 bd Voltaire Paris » (étiquette placée sous l’assise) et « ICF Milan » (étiquette rectangulaire noire)

  • Fauteuil Lounge Chair 670 neuf : Selon les configurations dans la version Vitra entre 6 400 € et 7 200 €

  • Ottoman Lounge 671 neuf : Selon les configurations dans la version Vitra entre 2 400€ et 2 600 €

  • Fauteuil et Ottoman Lounge Chair : selon les configurations dans la version Vitra entre 8 000 € et 9 800 €

  • Cote du fauteuil et Ottoman Lounge Chair occasion / vintage : Selon la patine, l’état et le type d’édition, l’ensemble peut se trouver à partir de 6 500 € et peut monter jusqu’à 15 000 €

© Bruno Suet

Fauteuil Barcelona

  • Designer Ludwig Mies Van Der Rohe, Edité chez Knoll

Certains mobiliers dépassent les espaces pour lesquels ils sont créés. Lorsque l’architecte et designer Ludwig Mies Van Der Rohe et sa partenaire Lilly Reich travaillent sur l’architecture du pavillon allemand de l’exposition internationale de Barcelone en 1929, ils ne se doutent pas que le fauteuil qu’ils imaginent pour meubler cet espace va devenir une des créations les plus emblématiques du design du XXe siècle.

Facilement reconnaissable avec son piètement en acier chromé en forme de X et son assise aux larges coussins en cuir capitonnés, le Fauteuil Barcelona est aujourd’hui édité par la maison Knoll.

Extrêmement confortable, cette « chauffeuse », aussi appelée MR90 s’adapte à toutes les ambiances de déco qu’elles soient industrielles, minimalistes, ou même Bauhaus. A voir également le fauteuil MR50 Brno, remarquable lui aussi de modernité et de simplicité.

  • Fauteuil Barcelona neuf : Selon les distributeurs et les cuirs entre 4 700 € et 6 300 €.

  • Cote du fauteuil Barcelona occasion / vintage : Selon l’état, la patine, et l’année de production entre 9 500 € et 15 000 €

© Cassina
© Mi casa revisita

Fauteuil LC1

  • Designer Le Corbusier – Charlotte Perriand – Pierre Jeanneret, édité chez Cassina

Architecte visionnaire, aux réalisations modernes et parfaitement rationalisées, théoricien de l’architecture nouvelle, on doit au Corbusier, de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret, un nombre impressionnant de projets comme par exemple la Villa Savoye, la Cité Radieuse de Marseille ou le siège de l’ONU à New York. Mais ce grand théoricien de l’architecture globale, accorde un intérêt minime au mobilier.

En 1927 sa collaboration avec la jeune designer de 24 ans, Charlotte Perriand, sera à l’origine de la gamme « Petit et Grand Confort ». Cette gamme comprend le fauteuil LC1 à assise et dossier droit, le modèle LC2 à assise et dossier avec coussins, le modèle LC3 version large du LC2 et l’incontournable fauteuil à bascule LC4.

Charlotte Perriand sera retranscrire dans des formes pures et simples la vision moderne et rationnelle du Corbusier. Constitué de tubes d’acier rectilignes, de lanières de cuir et d’une assise soit en cuir soit en peau de Vachette, le LC1 étonne par ses lignes épurées. Il est actuellement édité chez Cassina depuis 35 ans.

  • Fauteuil LC1 Le Corbusier Neuf : Selon les distributeurs et les matières à partir de 2 500 €

  • Cote du fauteuil LC1 Le Corbusier Occasion / Vintage : Selon la patine du cuir, et l’état à partir de 1 250 € le fauteuil

Fauteuil chaise longue LC4

  • Designers Le Corbusier – Charlotte Perriand – Pierre Jeanneret, édité chez Cassina

Incontournable divan des plus grands psychanalystes, le fauteuil chaise longue LC4 est aussi l’une des pièces les plus connues du design contemporain. Au de-là de son succès, c’est un summum de confort et d’ingéniosité.

S’inspirant de la balancelle d’un rocking-chair, Charlotte Perriand associe une bascule tubulaire à un piètement qui permet le maintien du corps dans la position souhaitée. Il en résulte un mécanisme ingénieux, et parfaitement ergonomique. Il suffit de s’allonger sur la LC4, d’expérimenter son incroyable confort et sa légèreté de mouvement à chaque changement de position.

Vous ajoutez à cela la beauté et la sensualité de matériaux comme le cuir ou la peau de vachette, un appui-tête cylindrique et vous parachevez une pièce du design d’exception.

  • Chaise longue LC4 Le Corbusier Neuve : Selon les distributeurs et les matières entre de 3 700 € et 4 700 €

  • Cote de la Chaise longue LC4 Le Corbusier Occasion / Vintage : Selon l’année, le type de cuir, la patine de la peau, et l’état à partir de 3 000 € jusqu’à plus de 6 000 €

Publié le 30 juillet 2018 par Valéry

Partager