Déco

S’éclairer à la Brocante : 3 lampes cultes du design Français

Qui n’a jamais rêvé de chiner l’objet tendance qui révolutionnera son intérieur ? Une belle pièce trouvera toujours une place de choix dans notre décoration. Cependant trouver la lampe qui saura la mettre en valeur est tout aussi essentielle. Sélection de trois lampes tendances et cultes du design français.

© Pinterest
Lampe de table ou d'appoint Tripode par Serge Mouille - 1951
© Pinterest

Lampe de table ou d'appoint Tripode par Serge Mouille - 1951

Lampe tripode de Serge Mouille


  • Designer Serge Mouille, éditée chez E.S.M

    S’il suffisait d’une lampe pour présenter le travail de Serge Mouille, ce serait certainement la lampe tripode. Orfèvre de métier, il est l’un des designers français les plus talentueux de sa génération. Passionné par les formes en métal, la lumière et ses réfractions, Serge Mouille a su créer des luminaires aux formes surprenantes, mi-insectes, mi-végétaux.

    Ses créations sont rares et très recherchées. La première lampe tripode fut éditée en 1954. Dotées d’un réflecteur monté sur une rotule en laiton, à la forme d’une feuille pliée, les lampes tripodes originales ont toutes été conçues en aluminium laqué noir à l’extérieur, et laqué blanc à l’intérieur.

    Aujourd’hui rééditées par la société Serge Mouille Edition, à l’aide des moules du passé, seules 1 000 lampes sont produites en France chaque année. Attention, aux contrefaçons, les Lampes Serge Mouille sont les plus copiées du design contemporain. Nombreux sont les modèles de Serge Mouille devenus cultes. Citons, entre autres, les plafonniers araignées à plusieurs bras, ou le luminaire articulé à 3 bras pivotants.
  • Prix réédition lampe tripode Serge Mouille : à partir de 1 700 € selon les distributeurs.

  • Cote lampe tripode Serge Mouille occasion / vintage : selon son état et sa patine, de 4 000 à 5 000 €

    N'hésitez pas à lire notre article Lumière sur les créations de Serge Mouille pour encore plus d'informations sur ce grand designer.
© DCW Editions
Lampe Gras Modèle N°206
© DCW Editions

Lampe Gras Modèle N°206

Lampe Gras

  • Designer Bernard Albin-Gras, éditée chez DCW Editions

    Première lampe iconique du XXème siècle, la lampe Gras tient son nom de son créateur Bernard Albin-Gras qui lui donne forme en 1921.

    Robuste et simple, cette lampe sans vis ni soudure, à l’esthétique travaillée, va rapidement conquérir l’industrie et les cabinets d’architecte. Le Corbusier l’adopte dans sa version N°205, avec sa base triangulaire graphique.

    Très vite cette lampe, dans ses versions d’appoint, ou à pince avec ses bielles à coudes droits, éclaire les ateliers et les maisons de célèbres peintres et designers.

    Aujourd’hui éditée chez DCW Editions, les amateurs du monde entier collectionnent les anciens modèles. Avec l’aide de Pierre Bonnefille, coloriste talentueux, DCW Editions a réinventé sa gamme. Elles s’habillent désormais de rouge bolus, de jaune calme, de bleu carbone, de blanc neige, de noir nuit ou de cuivre chaud, pour le plus grand bonheur de nos intérieurs.
  • Lampe Gras neuve : à partir de 260 € pour les appliques. Jusqu’à 500 € et plus pour les configurations double abat-jour.

  • Cote Lampe Gras d’occasion / vintage : jusqu’à 2 000 € pour les premières séries de 1922 à 1930, reconnaissables à l’inscription : Lampe réglable GRAS Brevée S.G.D.G. Un modèle N°205 ou N°207 année 50 / 60 vaut aux alentours de 500 €.

    Modèles incontournables :


    1. Modèle N°205, pied triangulaire en fonte, bielle principale courte et abat-jour rond.

    2. Modèle N°206, pied triangulaire en fonte posé sur un socle bois, bielle principale longue, et abat-jour rond.

    3. Modèle N°207, pied triangulaire en fonte posé sur un socle bois, bielle principale courte, et abat-jour triangulaire.

      Pour plus d'informations consultez notre portrait de Brenard Albin-Gras.
© Metal & woods
Lampe Jieldé 2 bras patinée et sur socle fonte
© Neef Louis Design

Lampe Jieldé 2 bras patinée et sur socle fonte

Lampe Jieldé


  • Designer Jean-Louis Domecq, éditée chez Jieldé

    Jean-Louis Domecq donna vie en 1950 à cette lampe iconique du design industriel. Tout comme la lampe Gras, elle prit son envol dans les ateliers industriels avant d’éclairer nos intérieurs.

    Alors chef d’atelier mécanicien, Jean-Louis Domecq imagine une lampe robuste, souple et dotée de rotules articulées lui permettant de se mouvoir, la liaison électrique se faisant par des contacts en cuivres à l’intérieur de celles-ci. La lampe prendra ses initiales, qui prononcées deviennent Jieldé.

    Originellement appelée la Standard, la lampe Jieldé deux bras sera renommée la Loft en 2003, après le rachat de l’entreprise. Elle est encore aujourd’hui made in France !

    Les prix varient en fonction de la qualité du modèle, de son année de fabrication, de sa restauration et de son nombre de bras. L’étiquette rivetée sur le col de l’abat-jour ne permet pas de dater précisément les lampes mais elle constitue un bon indicateur de la décennie de production.
  • Applique Jieldé neuve : à partir de 180 € pour la SIGNAL et 240 € pour la LOFT.

  • Lampe Jieldé plusieurs bras neuve : selon le nombre de bras et la finition, à partir de 360 € pour la LOFT.

  • Cote applique Jieldé vintage / occasion : selon son état et sa patine, entre 125 € et 200 €.

  • Cote lampe Jieldé plusieurs bras vintage / occasion : selon le nombre de bras, son état et sa patine, entre 350 € et 1 000 €.

    Vous pouvez également consulter notre article sur l'histoire de la lampe Jieldé

Publié le 24 juillet 2018 par Valéry

Partager