Portraits

Bernard Albin-Gras - La révolution industrielle des luminaires

Certaines créations marquent leur époque. Il en est ainsi des Lampes Gras, créées par Bernard Albin-Gras dans les années 1920. Retour sur l’un des premiers grands designers industriels du XXe siècle qui inspira plusieurs générations de créateurs.

Lampe Gras N°207, version lampe de table d'appoint
© DCW Editions

Lampe Gras N°207, version lampe de table d'appoint

Le Corbusier au sein de son studio, Lampe Gras d'appoint N°207
© DCW Editions

Le Corbusier au sein de son studio, Lampe Gras d'appoint N°207

Début de carrière


Née en 1886 d’une mère au foyer et d’un père dessinateur à Saint-Raphaël, Bernard Albin-Gras passe son adolescence dans les décombres de la guerre.

Il entreprend des études d’ingénieurs et commence à créer des gammes de luminaires, sans grand succès. C’est en 1921 que sa carrière démarre, lorsqu’il obtient le brevet qui lui permet de créer une « lampe à usage industriel ».

Grâce à sa collaboration avec Louis-Didier des Gachons, fondateur de la société de l’Industrie du Tour-niquet et du Classeur, Bernard Albin-Gras lance la gamme « Lampe Gras » le 13 octobre 1921. Fonc-tionnelle et ingénieuse, cette nouvelle lampe révolutionne le monde industriel et fera immédiate-ment l’unanimité.

Conçue sans vis ni soudure, elle permet un éclairage optimal sans se dérègler sous les vibrations des machines sur lesquelles elle est montée.

Une lampe parfaitement utile et d’un luxe véritable
Lampe Gras d'appoint N°207
© DCW Editions

Lampe Gras d'appoint N°207

A partir de cette création, le succès ne quittera plus Bernard Albin-Gras. L’architecte Le Corbusier, l’un des principaux fondateurs du mouvement moderne, s’intéresse de très près à ses travaux. Il dé-cide d’équiper son studio de création et ses ateliers en lampes Gras. Les luminaires imaginés par Bernard Albin-Gras sont pour lui « de parfaite convenance, parfaitement utiles et d’un luxe véritable qui flatte notre esprit » Le Corbusier, l’Art décoratif d’aujourd’hui, 1925.

C’est une première dans l’histoire de l’éclairage : une lampe utilisée dans les ateliers et les usines investit les maisons et les studios d’artistes et d’architectes.

Après Le Corbusier, beaucoup d’autres artistes influents s’intéresseront aux travaux de Bernard Albin-Gras tels que Robert Mallet-Stevens, architecte et designer français, Jacques Ruhlmann, décorateur français, Eileen Gray, designer et architecte irlandaise. Mais aussi Sonia Delaunay, artiste peintre française d’origine ukrainienne ou encore Georges Braque, sculpteur et graveur français.

Lampe Gras N°206, version lampe de table d'appoint
© DCW Editions

Lampe Gras N°206, version lampe de table d'appoint

Les lampes Gras : un succès mondial


Ces grands noms de l’art aideront à construire la légende Albin-Gras, permettant à ses créations d’être prisées dans le monde entier, notamment aux Etats-Unis, en Europe et au Japon.

Sa signature typique s’exprime à travers des créations fonctionnelles, élégantes et aux lignes épurées. Son travail est d’autant plus remarqué qu’il est adopté par les membres du Bauhaus, mouvement conceptuel qui posera les bases du design moderne en architecture, en design et en photographie.

Reconnu pour son travail gargantuesque, son esthétisme mais aussi à sa capacité à produire de grandes commandes, Bernard Albin-Gras est un homme respecté dans le milieu des architectes, des designers et des ingénieurs. Il est celui qui apporte la lumière aux travaux des artistes de son époque.

Il existe peu d’autre exemple d’objet fonctionnel édité pendant plus d’un demi-siècle sans modification majeure, comme le fut la lampe Gras. Bernard Albin-Gras décédera en 1943 à Montréal, laissant derrière lui une trace indélébile dans l’histoire du design.

Lampe de table N°206
© DCW Editions

Lampe de table N°206

Lampe de table N°317
© DCW Editions

Lampe de table N°317

Modèles 211 et 311 avec pied à visser
© DCW Editions

Modèles 211 et 311 avec pied à visser

Les lampes Gras aujourd’hui


En 1927, la société Ravel voit immédiatement le potentiel de ces luminaires et décide de racheter le brevet déposé 6 ans auparavant. La société décide d’éditer plusieurs modèles différents de lampes Gras, tels les lampes de table 201, 205 et 207.

Plusieurs années plus tard, le brevet est racheté par DCW Editions, qui existe encore aujourd’hui. Depuis 2008, ils sont les détenteurs exclusifs des droits d’exploitation de Bernard Albin-Gras.

Récemment, DCW Editions s’est lancé le pari de produire des lampes Gras en couleur ! Avec l’aide de Pierre Bonnefille, coloriste talentueux, les lampes Gras se réinventent. Elles s’habillent de rouge bolus, de jaune calme, de bleu carbone, de blanc neige, de noir nuit ou de cuivre chaud. Toutes ses couleurs mettent en valeur son intérieur blanc ou cuivré.

L’enjeu de la différenciation est en effet de taille pour DCW Editions tant les lampes Gras ont inspiré de nombreux designers et ont souvent été copiées.

Lampe Gras ajustable vintage production S.G.D.G 1922
© Vintage Light 1974

Lampe Gras ajustable vintage production S.G.D.G 1922

Détail de la série S.G.D.G 1922, reconnaissable sur la rotule principale
© Vintage Light 1974

Détail de la série S.G.D.G 1922, reconnaissable sur la rotule principale

Cote / prix d’une lampe Gras vintage


Si vous tombez nez à nez avec cette icône dans une brocante, voici quelques éléments qui vous aide-ront à connaître son prix.

D’occasion, une lampe Gras peut valoir jusqu’à 2 000 € pour les premières séries datant de 1922 à 1930 reconnaissable à l’inscription : Lampe réglable GRAS Brevetée S.G.D.G marquée sur chaque rotule.

Avec un peu de chance vous pourrez trouver les modèles N°205 ou N°207 aux alentours de 500 €.

Modèles incontournables


  • Modèle N°205 : pied triangulaire en fonte, bielle principale courte et abat-jour rond.

  • Modèle N°206 : pied triangulaire en fonte posé sur un socle bois, bielle principale longue, et abat-jour rond.

  • Modèle N°207 : pied triangulaire en fonte posé sur un socle bois, bielle principale courte, et abat-jour triangulaire.

    Prix d’une lampe Gras neuve


    A partir de 260 € pour les appliques, jusqu’à 500 € ou plus pour les configurations double abat-jour.

  • Lampe applique SW 304 nouvelle édition : 284 €

  • Lampe d’architecte N°201 nouvelle édition : 390 €

  • Lampe de table N°207 nouvelle édition : 408 €

Publié le 27 juin 2018 par Valéry

Partager