Chiner

Petit Abécédaire de la Brocante et du Vide-greniers

Qui n’a pas laissé aller son regard et son insatiable curiosité guider ses pas dans les allées d’une brocante ou d’un vide-grenier ? Cette flânerie vous amène vers un coup de cœur, une découverte, ou tout simplement vers l’objet tant convoité. Mais derrière toutes ces belles trouvailles se cache un vocabulaire bien spécifique, historique et parfois insolite. Voici notre petit abécédaire de la brocante et des vide-greniers au pays de la « Chine ».

A

Admirer, aimer, partager

Déambuler dans un vide-grenier, c’est avant tout admirer la richesse de tous ces objets, de leurs couleurs, de leur usages passés et parfois désuets. C’est aimer les toucher, les sentir et aussi échanger avec les vendeurs pour partager des anecdotes.

Antiquaire

Un antiquaire vend généralement des meubles, des objets d’art ou des livres datant de plus d’un siècle à la différence du brocanteur qui lui vend des objets usagés du XXe siècle.

Appertophilie

La mythologie ne dit pas si Pandore en utilisa un, mais les appertophiles, eux, collectionnent les ouvre-boîtes.

B

Bourse

Une bourse est un événement qui réunit des exposants ou des collectionneurs d’un même type d’objet et qui se déroulent sur plusieurs jours : un jour pour déposer les articles à vendre, un jour pour la vente et un dernier pour la restitution des invendus. Les plus fréquentes sont les bourses aux jouets, les bourses aux vêtements ou les bourses aux livres. Il y a aussi des bourses aux numismates (collection de monnaies) ou aux placomusophile (collections de muselets)

Braderie

Une braderie est historiquement organisée en plein air et réunie à la fois des commerçants désireux de liquider leur stock et des brocanteurs. La plus grande Braderie de France a lieu à Lille le 1er weekend de septembre. Elle accueille chaque année entre 2 et 3 millions de visiteurs.

Bric à Brac

Souvent associé à un amoncellement de choses les plus hétéroclites les unes par rapport aux autres, ce terme à la sonorité évocatrice désigne aussi un vide-greniers en Indre-et-Loire (et plus généralement dans le centre ouest).

Brocante

La brocante est le commerce d’objets usagés soit sur un lieu regroupant plusieurs brocanteurs soit dans un magasin. Le brocanteur au même titre qu’un antiquaire est un professionnel, généralement spécialisé dans les objets du XXe siècle.

C

Came chaude

Fraîchement déballée mais fraîchement volée… La came chaude désigne une marchandise qui a été volée et qui est revendue sur un déballage.

Chiner

Beaucoup de visiteurs de brocante connaissent ce mot qui vient de la réduction du verbe s’échiner. Au 19ème siècle, les chineurs arpentaient les routes à la recherche de vieux objets pour les échanger ou les revendre. Travail très ingrat, ils s’échinaient à la tâche pour très souvent un maigre butin. Bien loin du loisir qu’est devenu la « Chine » d’aujourd’hui.

Cocotte ( une )

Avec sa silhouette rappelant une poule stylisée par son piètement tripode qui évoque le pied des gallinacées, la lampe cocotte est l’un des objets phare des années 50. Les plus connues ont notamment été dessinées par le Designer Serge Mouille.

D

Drouille

Mot argot désignant un objet de peu de valeur ou en très mauvais état.

Dans son jus

Si un vendeur vous sert cette expression, il n’est pas en train de vous proposer un apéritif mais vous explique bel et bien que l’objet qui attire votre convoitise est vendu tel quel : sans retouches, modifications ou nettoyage. Attention, certains objets neufs sont sciemment vieillis, méfiez-vous des contrefaçons, même sur une brocante !

Emplâtrer (se faire)

Consolez-vous, cela arrive, pris dans l’élan, vous pensiez avoir trouvé la perle rare, mais non, vous vous êtes fait emplâtré ou plus communément : avoir !

F

Foirefouille

Réunion du mot foire et du verbe fouiller, une Foirefouille désigne un grand déballage notamment en Normandie.

Fabophile ( ou Favophile )

Une simple galette des rois et vous capterez toute son attention, car oui le Fabophile affectionne et collectionne les fèves ! Certaines bourses aux collections leur sont d’ailleurs dédiées.

G

Grafiterias

Néologisme espagnol, une Grafiteria pourrait être traduit par « Foire gratuite ». Les visiteurs peuvent prendre ce qu’ils désirent sans contrepartie ou en le troquant contre un autre objet.

H

Haddock (être pris pour un…)

Si cela vous arrive, c’est qu’un vendeur mal attentionné cherche, en bon argot, à vous enfumer tel un poisson fraichement pêché !

I

Industriel (design)

Objets ou meubles utilisés dans l’industrie, les usines ou les ateliers et qui retrouvent une nouvelle vie, notamment en décoration d’intérieur. On peut citer les armoires des vestiaires d’usine, les chariots en fonte revisités en table basse ou la célèbre lampe d’atelier Jieldé dessinée par Jean-Louis Domecq.

M

Marché aux puces

Souvent associées aux biffins ou aux chiffonniers qui manipulaient des vieux vêtements plein de puces, les marchés aux puces étaient à l’origine des marchés où l’on vendait des vêtements. D’année en année ils ont grossit, se sont diversifiés et sont devenus synonymes de brocante et d’antiquité. Le plus célèbre d’entre eux, et le plus grand au monde en concentration, étant le Marché aux puces de Saint Ouen en banlieue parisienne.

Mettre en nourrice

Se dit d’une marchandise qu’un brocanteur a placée chez un confrère, souvent spécialisé, et qui a plus de chance de la vendre.

Mouton à cinq pattes

Dessine-moi la perfection : un objet intact, d’exception, particulièrement rare et bien sûr pas cher. Une brocante sans rêve, c’est chiner sans envie !

N

Négocier

C’est l’art et la manière de discuter, de chipoter, de partir et de revenir, de baisser un prix, de parler affaire ou pas, et pourquoi pas cette envie folle de transformer par la magie du verbe un vase Ming en mouton… à cinq pattes !

O

Orphelin

Se dit d’un objet qui est habituellement vendu par paire. En général les orphelins sont moins chers, mais ils sont par la même occasion plus difficilement revendable.

P

Puces couturières

Marché aux puces spécialisé dans les accessoires dédiés à la couture : fils, boutons, passementerie et autres dentelles, pour ravir les spécialistes de l’aiguille !

R

Réderie

Mot à l’origine picarde, une réderie désigne une manie de collectionner. Dans l’ancien français il pouvait signifier rêverie, déraison ou encore folie. Aujourd’hui il désigne un vide-grenier ou un grand déballage. La plus grande réderie est celle d’Amiens avec près de 100 000 visiteurs chaque année.

Ressourcerie

Tenue par des associations à but non lucratif, une ressourcerie collecte des objets en fin de vie pour les réparer, les réemployer, les recycler ou les revendre.

S

Scandinave (design)

Se dit du style d’un objet ou d’un meuble au design épuré, fonctionnel et inspiré par la nature. Imaginé et conçus dans les pays nordiques, le design scandinave est un courant qui s’étale des années 30 aux années 70. Il est connu pour ses grands noms du design comme Arne Jacobsen, Hans J Wegner, ou Poul Henningsen.

Sidérophile

Ne soyez pas sidéré, il existe bien des collectionneurs de fer à repasser.

T

Troquer

Échanger un objet contre un ou plusieurs autres. Cette pratique est notamment très utilisée dans les bourses aux collections.

V

Vide-greniers

Un vide-greniers est un événement qui réunit essentiellement des particuliers même si vous pouvez trouver dans de grands vide-greniers des brocanteurs professionnels. Il s’agit d’une vente au déballage où les exposants vendent les objets dont ils n’ont plus l’utilité. On trouve également des vide-maisons, des vide-armoires et même des vide-poussettes.

Velours

Originellement associé aux riches étoffes, le terme (dans un marché aux puces) signifie le gain réalisé après une vente par un marchand.

Publié le 03 mai 2019 par Valéry

Partager